EMO 2011

« retour aux Actualités

emo2011.jpg

Un bon rapport qualité-prix

Makino expose toute une gamme de matériel et de logiciel pour répondre à des besoins très variés.

Tout le monde de l’usinage sur un seul stand : les visiteurs du stand Makino (Hall 12, B36) au salon EMO 2011 (19-24 Septembre) peuvent y découvrir sur 1 150 m2 une douzaine de nouvelles machines. Grâce à cette gamme étendue et à la grande variété d’applica-tions industrielles ainsi couvertes dans tous les secteurs, Makino peut répondre aux besoins de chaque client par une solution toute-en-un et aider ses clients à améliorer leur productivité et leur flexibilité. Toutes ces solutions ont en commun d’ajouter de la valeur et d’être capables de booster durablement les activités.

Augmentation de la productivité

En matière d’usinage, la productivité résulte du rendement et de l’efficacité. Pour augmenter la productivité il faut produire plus en moins de temps, en dépensant moins et en consommant moins d‘énergie. La solution apportée par Makino au défi posé par cette équation repose sur trois facteurs : tout d’abord, stabilité, fiabilité et précision de la machine ; en second lieu, un logiciel perfectionné pour améliorer ces trois paramètres ; et troisièmement, des fonctions automatiques dotées d’une capacité d’auto-apprentissage intégré.

Logiciel perfectionné

Les machines Makino sont réputées dans le monde entier pour leur stabilité, leur fiabilité et leur précision. Mais qu’en est-il de leur logiciel perfectionné ? L’EMO 2011 sera l’occasion de montrer que Makino a beaucoup à offrir dans ce domaine également. Par exemple MPmax (Machining Productivity maximizer), un outil logiciel de gestion d’usinage qui permet de planifier intelligemment les tâches et d’optimiser les résultats. En contrôlant en permanence de nombreux paramètres d‘usinage, MPmax contribue à l‘optimisation de la machine en simplifiant son fonctionnement et en permettant à l‘opérateur de prendre les bonnes décisions. En outre, comme la plupart des 12 machines présentes sur le stand Makino de l’EMO seront contrôlées par MPmax, les visiteurs pourront découvrir par eux-mêmes les avantages apportés par ce logiciel. La gamme de logiciels avancés de Makino, c’est aussi FFCAM et FF-Five, la version 5 axes du même logiciel. Adapté à n’importe quelle machine, ce logiciel de FAO en 3D est très facile à utiliser et il génère des programmes de qualité excellente. Comme FFCAM permet à l’opérateur de créer facilement et rapidement les données de commande numérique, il augmente le taux de service et contribue à améliorer significativement la productivité en réduisant considérablement le temps de programmation. Les opérateurs de machines d‘électroérosion par enfonçage trouveront une aide bienvenue avec EDCAM. À partir du fichier modèle CAO, EDCAM génère automatiquement le programme de commande numérique, optimise les paramètres d’usinage et permet de réduire le temps de mise au point de 65% en éliminant la nécessité de faire un essai à vide.

Automatiser pour éviter les erreurs

Le troisième facteur de l’équation Makino d’amélioration de la productivité est l’automatisation, comme le montre la réussite de MAG1, le plus petit de la série MAG des centres d’usinage horizontaux pour des applications aéronautiques. Depuis 2000, Makino a doublé la puissance de la broche et le taux de retrait de matière dans les applications aluminium. Mais comment la capacité de l’opérateur à dompter des machines à très grande vitesse et très grande puissance a-t-elle augmenté depuis dix ans ? Comme c‘est malheureusement le propre de l‘homme de faire des erreurs, Makino s‘est fixé comme objectif de construire des machines de plus en plus faciles à piloter et toujours plus automatisées. Deux exemples seront suffisants. La technologie Autonomic Spindle Technology du MAG1, par exemple, permet à la broche de procéder à la détection automatique, de décider de la meilleure action et de réagir afin de réduire les risques pour l’outil et la broche, d’éliminer les vibrations et de trouver automatiquement le « sweet spot », le meilleur point. La technologie Collision Safe Guard Technology du MAG1 est un système temps-réel 3D pour éviter les collisions qui fonctionne en tandem avec MPmax pour maximiser la productivité.

Réduction de la consommation d’énergie

Le nouveau a61nx présenté à l’EMO 2011 montre clairement comment Makino est parti d’un centre d’usinage horizontal existant pour améliorer son rendement (entre autres choses) en réduisant la durée des cycles d‘usinage, en augmentant l’enveloppe de travail, en améliorant la fiabilité et, surtout, en réduisant la consommation énergétique. Les trois options mode ECO disponibles sur le a61nx - commande automatique de marche/arrêt du contrôleur de température du fluide de refroidissement, dispositif économiseur hydraulique avec arrêt automatique, pompe TSC à inverseur - permettent d’économiser jusqu’à 30% d’énergie.

Flexibilité

La crise économique a incité de nombreuses entreprises, et particulièrement les fabricants de matrices et de moules, à rechercher de nouveaux segments de marché où appliquer leur expertise de la précision. Mais pour réussir dans un nouveau segment comme la fabrication de pièces de précision, un fabricant de moules a besoin d‘une machine qui lui garantit non seulement l‘exactitude, la vitesse et la stabilité à long terme mais aussi la flexibilité renforcée par l’automatisation. Makino détient les machines qui correspondent à ces besoins, c’est-à-dire des centres d’usinage verticaux comme le D500 et le D300 qui sera présenté en première mondiale à l’EMO 2011 (voir article plus loin). Makino est conscient que l’automatisation n’a de sens que si elle s‘accompagne de stabilité ; sinon, la qualité des pièces produites en masse varie dans des proportions inacceptables. Sur le stand de l’EMO une cellule de production automatisée composée du D500 et du système Makino Versatile Intelligent Production (VIP) va faire la preuve qu’il est possible de produire de gros volumes de pièces avec une extrême précision.

Solutions pour toutes les attentes

La gamme Makino permet à tous les clients de pénétrer sur de nouveaux segments grâce à la diversité de ses solutions, matériel et logiciel compris, qui mettent l’accent sur l’efficacité, pour des applications haut de gamme et high tech ; du F5 à l’IQ300 pour les centres d’usinage verticaux ; du a51nx à l’A20 pour les centres d’usinage horizontaux ; du DUO64 au UPV-5 pour les machines d’électroérosion à fil ; et de l’EDAF3 à l’EDAC1 pour les machines d’électroérosion par enfonçage. La meilleure preuve que Makino UPV-5 1 Machine d‘électroérosion à fil à bain d‘huile iQ300 Centre de micro-usinage vertical 2 V33i-5XB Centre d’usinage vertical 5 axes 3 D300 Centre d’usinage vertical 5 axes 4 D500 Centre d’usinage vertical 5 axes 5 a61nx Centre d‘usinage horizontal 6 PS95 Centre d’usinage vertical 7 F5 Centre d’usinage vertical 8 9 EDAF-3 Machine d‘électroérosion par enfonçage 10 DUO64 Machine d‘électroérosion à fil 11 MAG1 Centre d‘usinage horizontal 5 axes 12 iGrinder G7 Centre de meulage horizontal 13 FFcam-FF/Five Logiciel de FAO 14 VIP Système d‘automatisation 15 MPmax Système de gestion de production 16 EDcam Logiciel de FAO SEDM possède la capacité de délivrer des solutions adaptées à différents besoins à partir d’une seule machine nous est fournie par le G7 iGRINDER. Le modèle présenté à l’EMO réunit le meulage ultra-efficace des métaux durs pour les composants des avions à réaction avec l’excellence du fraisage et du perçage 5 axes. Voilà le genre de polyvalence qui ajoute de la valeur par l’amélioration de la productivité et de la flexibilité.

« retour aux Actualités